Programme - Journées d'études Gide
Philosophie et économie des émotions, Aix-en Provence, 23-25 septembre 2021.

Organisées par le Centre Gille Gaston Granger, Aix-Marseille Université, CNRS

L’histoire de la philosophie est traversée par une opposition longtemps restée structurante entre le corps et l’esprit, les passions et la raison. La terminologie a changé – on parle aujourd’hui d’émotions plutôt que de passions et de rationalité plutôt que de raison – et bien que les grandes lignes de cette fracture historique restent encore apparentes, de nombreuses recherches se sont développées sur leurs interactions respectives. L’influence des émotions sur la délibération a, bien sûr, toujours été connue, mais elle a longtemps été considérée comme strictement négative. Les travaux du neuro-scientifique Antonio Damasio ont démontré que tel n’était pas nécessairement le cas. Il a, par ailleurs, été montré que les émotions pouvaient également jouer un rôle positif non négligeable en amont de la délibération, dans la recherche et le traitement des informations par exemple, ou en aval de celle-ci, dans la mise à exécution de l’action.

L’idée selon laquelle les émotions joueraient un rôle important dans la rationalité de nos actions a naturellement interpellé les économistes, ou au moins, une partie d’entre eux. A l’instar de la philosophie, la (re)découverte de ce potentiel cognitif a suscité à la fois une vague de nouvelles recherches théoriques ou empiriques ainsi qu’une de nombreuses réinterprétations d’auteurs classiques. Les économistes ayant, par ailleurs, élargi leur expertise scientifique aux délibérations extra-prudentielles, notamment l’action morale, on a pu assister ces dernières décennies au développement concomitant de deux perspectives de recherche portant sur le même objet : l’interaction entre émotion et cognition.

L’objet de ce colloque est de réunir ces deux perspectives et de faire dialoguer philosophes et économistes sur le rôle des émotions dans la collecte d’information (grâce à la curiosité ou au courage, par exemple), dans l’évaluation des états du monde (rôle de l’empathie), dans la motivation (on peut notamment penser au rôle joué par le regret et la honte dans le respect des règles ou des engagements pris envers soi-même) et la prise de décision prudentielle et non-prudentielle. Mais au-delà la prise de décision elle-même, ce colloque sera également l’occasion de s’interroger sur ce que les émotions nous apprennent de la nature même de l’action prudentielle (on peut penser au rôle joué par la peur ou par le dégoût, par exemple) ou de l’action morale (pensons, par exemple, au rôle joué par les émotions dans le développement de l’éthique animale ou du rôle qu’elles seront peut-être appelées à jouer dans l’éthique environnementale). Toutes les approches sont bienvenues : l’histoire de la pensée (économique et/ou philosophique), les études de cas, les études expérimentales, les études théoriques, les travaux multidisciplinaires etc.

Programme (définitif) en pdf téléchargeable ici.

 

Programme

Jeudi 23 septembre

10h00-10h30 Accueil des participants

10h30-12h00 1e session. Emotions et bien-être

Christophe SALVAT (CNRS, Aix Marseille Université : CGGG UMR7304) : Emotions et théories du bien-être

Elodie BOISSARD (Université Paris 1 Panthéon-Sorbonne, Institut d'histoire et de philosophie des sciences et des technique) : La philosophie des émotions et la dépression

12h00-13h30 Repas Terrasse de Maxime

13h30-14h30. Conférence invitée

Pierre LIVET (AMU, CGGG UMR7304) : Le rôle des émotions dans la construction d'une temporalité décisionnelle raisonnée

14h30- 16h00. 2e session. Fonctions stratégiques des émotions

Philippe FONTAINE (École normale supérieure [ENS] – Cachan): Being or Becoming: Commitment in Cold War Social Science

Laurent JAFFRO (Université Paris I - Panthéon-Sorbonne : PHARE EA7418): Des émotions réactives réflexives peuvent-elles avoir un rôle stratégique ?

16h00-16h15. Pause café

16h15-17h45 3e session : Du rôle des émotions dans le changement

Emmanuel PETIT (IRD-UMI resiliences), Jérôme BALLET (Université Montesquieu - Bordeaux IV, CNRS : UMR5113) : Habit and Emotion: John Dewey's Contribution to the Theory of Change

Delphine POUCHAIN (Institut d'Etudes politiques de Lille, CNRS : UMR8019), Emmanuel PETIT (IRD-UMI resiliences) : La colère face au réchauffement climatique : comment mettre les émotions au service de l'action ?

19h30 Dîner de gala Jardin Mazarin (15 Rue du 4 Septembre, 13100 Aix-en-Provence)

 

Vendredi 24 septembre

9h00-10h00. Conférence invitée

Julien DEONNA (Université de Genève) : TBA

10h00-11h30 4e session: Emotions et sentiments moraux

Sandrine LELOUP (Université de Bretagne Sud) : Prudence, prise de risque et point de convenance des passions dans l'œuvre d'Adam Smith : une application au marché du crédit

 Benoît WALRAEVENS (Université de Caen Basse-Normandie, CNRS : UMR6211) : Sentiments moraux et sens de la justice chez Smith et Rawls

11h30-13h00 5e session: Emotions, goûts et esthétique

Christian BARRERE (Université de Reims Champagne Ardenne) : Emotions, préférences et goûts : à l'heure des émotions, l'approche kantienne est-elle obsolète pour comprendre les goûts des marchandises ?

Pierre LEGER (Aix Marseille Université : UMR7304) : Théâtre moral ou émotion esthétique, un dilemme insurmontable ?

13h00- 14h00. Repas CROUS salle VIP

14h00-15h00. Conférence invitée 

Marie-Claire VILLEVAL (CNRS, GATE UMR5824) : Emotions et éthique : un regard expérimental

15h00-16h30.  6e session : Emotions, information et décision

Laura CANDIATTO (Université Libre de Berlin) : Le rôle épistémique des émotions dans la cognition 4E

Samuel BUTREAU (Université Paris Nanterre : EA3932) Comment est-il possible aux émotions d'influencer les décisions ?

16h30-16h45. Mot de conclusion

NB : Toutes les interventions ont lieu au pôle multimédia du campus Schuman (29 avenue Robert Schuman, Aix-en-Provence), salle de colloque 2.

Pour tout contact et renseignements : christophe.salvat@univ-amu.fr

 

Comité d’Organisation :

Christophe Salvat (CNRS, AMU)

Michel Le Du (AMU)

Sylvie Rivot (Université de Haute-Alsace)

Pierre Léger (doctorant, AMU)

Izem Lanterno, (doctorant, AMU)

 

 

Comité scientifique :

Laurie Bréban, Université Paris 1

Laura Candiotto, Université de Munich, Allemagne

Cyril Hédoin, Université de Reims

Alexandra Hyard, Présidente de l’Association Gide, Université de Lille

Herrade Igersheim, Université de Strasbourg

Laurent Jaffro, Université Paris 1

Franck Jovanovic, Université Téluq, Québec

Pierre Livet, Université Aix-Marseille

Harro Maas, Université de Lausanne, Suisse

Sébastien Motta, Université Aix-Marseille

Isabelle Pariente-Butterlin, Université Aix-Marseille

Emmanuel Picavet, Université Paris 1

David Romand, Université Aix-Marseille

Yann Schmitt, Université Paris 1

Céline Spector, Université Montaigne, Bordeaux

Miriam Teschl, EHESS Université Aix-Marseille